CHME :   CHM G :    URGENCE :    SAMU :
Generic selectors
Expressions exactes seulement
Recherche dans le titre
Rechercher dans le contenu
Rechercher dans les publications
Rechercher dans les pages
Filter by Categories
INFO-ACTU

Au Centre Hospitalier Monkole nous mettons le malade au cœur de nos activités avec une vision centrée sur la personne humaine. Tous nos services travaillent en étroite collaboration et coordination pour rendre au malade les meilleurs soins médicaux.

Le service des ambulatoires du Centre Hospitalier Monkole, situé au rez-de-chaussée de l’établissement, propose 6 cabinets de consultation spécialisée, 3 cabinets de consultation générale. Ce service dispose également 4 places pour une hospitalisation du jour.

Le Service Ambulatoire est une alternative pour les patients qui ne passent pas par les urgences, pour les prises de rendez-vous avec un médecin généraliste ou spécialiste et pour une orientation vers les unités ultra spécialisées.

Les différentes spécialités aux ambulatoires réalisées au CHME sont :

  • Consultation Médecine général et médecine de famille
  • Consultation Gynéco-Obstétrique
  • Consultation Pédiatrique
  • Consultation ORL
  • Consultation Cardiologique
  • Consultation Gastrologique
  • Consultation Pneumologique
  • Consultation Néphrologique
  • Consultation Endocrinologique/Diabète
  • Consultation Neuropsychiatrique
  • Consultation Dentaire

 

Consultez notre offre de soins pour plus de détails

Le département de Médecine interne reçoit les cas les plus complexes, allant des maladies infectieuses les plus prévalentes en milieu tropical, aux complications des pathologies tumorales ou cancéreuses. Ce service naquit au CHME avec le début de la permanence de 24 heures, assurée grâce à l’aménagement des locaux d’hospitalisation.

Aujourd’hui c’est un grand département subdivisé en plusieurs spécialités, dont les médecins généralistes et spécialistes travaillent en interdisciplinarité afin d’assurer de manière globale la prise en charge des pathologies touchant plusieurs spécialités notamment Pathologies infectieuses et parasitaires, Endocrinologiques, Maladies cardiovasculaires, Pneumologie, Hématologie, Gastroentérologie, Oncologie, Neuropsychiatrie, etc.

Le département de Médecine interne à travers sa structure spécialisée Monkole 3 développe une expertise particulière quant à la prise en charge des certaines maladies infectieuses telles que le VIH Sida ainsi que ses affections opportunistes comme la Tuberculose et les Méningites bactériennes, virales et mycosiques.

Dans le bâtiment du CHME 1, le service de Médecine Interne supervise au rez-de-chaussée une salle d’urgence avec 4 lits où sont gardés les patients nécessitant une surveillance étroite. A l’étage, 2 zones lui sont attribuées. L’une est représentée par la salle « d’hospitalisation femmes » où sont gardées les pensionnaires de genre féminin, l’autre par les salles d’hospitalisation privée comprenant 2 chambres individuelles et 2 autres chambres doubles (pouvant donc être occupée chacune par deux patients). C’est dans ces chambres individuelles que sont hospitalisés également les patients dont la prise en charge nécessiterait un certain degré d’isolement.

Si vous voulez savoir plus sur les spécialités en médecine interne que nous offrons et comment prendre rendez-vous, consulté notre offre de soins 

Le service de Gynécologie obstétrique est un des services clés du CHME, le plus important en termes de volume des malades (28%) après celui de la pédiatrie. A l’image de tous les hôpitaux de référence du pays, c’est un service dans lequel le volume d’activité demeure intense, vu le taux de natalité élevé de notre population.

Il a été formé assez tôt au Centre Hospitalier, qui s’est précocement vu dans l’obligation de prendre en charge des femmes devant accoucher et dont les consultations prénatales n’avaient pas été suivies à Monkole. Fort de ces années d’expérience, il fonctionne aujourd’hui efficacement dans la prise en charge d’un grand nombre des patientes. Le service de Gynécologie obstétrique contribue à la réduction du taux de mortalité maternelle ainsi que de celui du tandem fragile que représente le couple mère-enfant.

Le département de Gynéco-obstétrique occupe le rez-de-chaussée du CHME 1, mais aussi une salle d’hospitalisation à l’étage qui constitue la maternité avec 4 lits. Dans celle-ci sont placées les mères et leurs nouveau-nés après l’accouchement. Au rez-de-chaussée se trouvent un cabinet de consultation, ainsi qu’une zone comprenant une salle d’accouchement, une salle d’opération pour les césariennes, et une salle de surveillance avec 4 lits où sont gardées les parturientes. Dans certaines chambres privées de l’étage sont placées les patientes hospitalisées pour des affections gynécologiques.

Si vous voulez savoir quelles sont les spécialités en gynéco-obstétrique et comment prendre rendez-vous, consulté notre offre de soins 

Plus encore que les autres, le service de pédiatrie a évolué avec l’hôpital.

Le service de pédiatrie de Monkole fut le premier service de l’hôpital à être organisé. Dans la plupart des hôpitaux de référence du pays, les enfants, surtout ceux d’âge inférieur à 5 ans, constituent une grande proportion des patients dans les registres de consultation. Il est donc logique qu’à ses débuts, Monkole attribue à ces patients une place de choix et oriente son activité en leur faveur, devenant ainsi un centre materno-pédiatrique : le Centre Hospitalier Mère-Enfant Monkole(CHME). De plus, les enfants sont des patients fragiles et à ce titre, ils nécessitent des soins particuliers. Tout ceci explique pourquoi le service de Pédiatrie du CHME a une dense activité.

Soins intensifs pédiatriques

L’unité de SIP est bien équipée. Elle dispose des matériels de pointe : Respirateurs, Moniteurs de surveillance cardio-respiratoire, appareils divers de réanimation ainsi qu’une équipe formée en soins intensifs pédiatriques qui sait prendre en charge les patients en situation critique. Dans cette unité, les enfants en état de détresse vitale ou nécessitant une surveillance intensive sont reçus. Les pathologies les plus rencontrées sont le paludisme grave, les pneumonies, les méningites et la drépanocytose.

Néonatologie

La Néonatologie reçoit les bébés nés à Monkole ou transférés à Monkole par d’autres structures de santé pour de prise en charge lourdes. Cette unité est équipée de matériels spécifiques pour des soins aigus : respirateur pour les détresses respiratoires du nouveau-né (prématuré ou en raison d’asphyxie néonatale, ou encore du fait d’une infection) ; couveuses en incubateurs fermés et tables chauffantes, pour la prise en charge des prématurés et des nouveau-nés à terme.

Hospitalisation pédiatrique générale

Cette unité prend en charge des enfants qui nécessitent une assistance hospitalière pendant quelques jours. Ces enfants restent en pédiatrie générale quand leur état hémodynamique est stable. Comme pour les SIP, les cas les plus fréquents en hospitalisation de pédiatrie générale sont les pathologies liées au paludisme, aux diarrhées, aux pneumonies, méningites mais aussi les affections néphrologiques ou cardiaques.

Prise en charge des drépanocytaires :

Le service de Pédiatre du C.H. Monkole est également réputé dans le suivi des drépanocytaires (anémie SS) et dans la prise en charge des complications que présentent ces patients. Le Service organise le dépistage néonatal de cette maladie pour tout nouveau-né à Monkole. Les prises en charge des drépanocytaires concerne le suivi de l’affection et le traitement des complications : la crise hémolytique, la crise thoracique, la crise abdominale, ou même encore une crise douloureuse sévère. Certains d’entre-deux, sont tout de suite admis en hospitalisation pour traitement spécifique.

Nous faisons aussi des échanges transfusionnels par cytaphérèse qui améliore les crises douloureuses et l’évolution de la maladie drépanocytaire.

 

 

 

 

 

Si vous voulez savoir quelles sont les spécialités en pédiatrie que nous offrons et comment prendre rendez-vous, consulté notre offre de soins

Le département de chirurgie du CHME est divisé en plusieurs services. Des spécialistes évaluent et assurent le suivi préopératoire et postopératoire des patients appelés à subir une intervention chirurgicale dans chacune des spécialités.

Le CHME dispose d’un bloc opératoire au CHME1 et d’une structure secondaire dévolue uniquement à la chirurgie le centre Monkole 2. Ce centre situé à proximité du CHME I, comprend un bloc opératoire avec une salle d’opération, une salle d’anesthésie, une salle de réveil, une salle de stérilisation, un poste infirmier, un cabinet de médecin et une zone d’hospitalisation avec 5 salles d’hospitalisation dont 2 individuelles, 2 doubles, et une pédiatrique pour un total de 14 lits. Trois jours en particulier, en occurrence le Lundi, Mardi et Jeudi sont réservés pour les interventions chirurgicales programmées, fixées lors d’une consultation au préalable. Mais hormis ces journées opératoires, le bloc de chirurgie se trouve prêt à vous recevoir, quelque soit le moment, une intervention d’urgence.

Le personnel médical est constitué des médecins chirurgiens, un médecin orthopédiste, plusieurs médecins collaborateurs spécialistes en diverses branches chirurgicales, des médecins anesthésistes, un médecin généraliste résident dans le service, et des infirmières.

Si vous voulez savoir quelles sont les spécialités chirurgicales que nous offrons et comment prendre rendez-vous, consulté notre offre de soins

Le département D’anesthésie, Ranimation, Urgence Et Gestion De La Douleur dispose d’un panel de service multidisciplinaire afin de répondre à une demande d’offre de soins spécifique à certain état pathologique.

Le service d’anesthésie pourvoit les de soins anesthésiques pour les patients devant subir des procédures chirurgicales ou diagnostiques. Une consultation anesthésique préopératoire est menée afin de mesurer les différents risques liés à l’anesthésie.

Le service de réanimation accueille les patients présentant des défaillances multiples et nécessitant une surveillance continue et des soins spécialisés.

Le service des urgences est ouvert 24h/24h et 7 jours sur 7. Le service des urgences prend en charge toutes les urgences médico-chirurgicales adultes. Les enfants sont orientés vers le service des soins intensif pédiatriques.

Unité de douleur assure la prise en charge globale des patients douloureux aigues et chroniques.

Situé au sous-sol niveau 1, le SARUD possède un poste d’accueil pour enregistrement et triage, un box de consultation, un poste de contrôle infirmier, huit box de soins individuel, un box de déchoquage, trois box des urgences, trois box de réanimation, une salle d’opération ultra-équipé et une salle de médecin.

 

Si vous voulez savoir quelles sont les spécialités d’urgence et de réanimation que nous offrons et comment prendre rendez-vous, consulté notre offre de soins

1. Quand aller à l’urgence?

Nos urgences sont ouvertes 7 jours sur 7, 24 h sur 24. Nos équipes seront prêtes à vous accueillir et à vous prodiguer les soins nécessaires. Elles détermineront si votre situation demande une intervention immédiate. Sinon, vous pourriez attendre ou être redirigé vers une autre ressource en santé.

Les patients admis aux urgences bénéficient immédiatement des soins appropriés à son état pendant que les proches aidants remplissent les formalités administratives  au poste mutuelle.

2. Documents à apporter

Afin de bien vous identifier lors de votre inscription, nous vous demandons de présenter :

Une carte d’identité valide

votre document de couverture (billet d’envoie, carte d’assurance)

3. Triage aux urgences

L’heure d’arrivée n’est pas le principal élément qui assure l’ordre de passage aux urgences. C’est plutôt la gravité de votre état qui le détermine. Le temps d’attente peut ainsi varier.

Nos infirmières au triage détermineront l’ordre de priorité. Elles poseront une série de questions  et prendront également vos signes vitaux afin de mieux cerner votre état de santé.

Pour en savoir plus sur le niveau de priorité selon l’échelle de gravité cliquer ici

Le niveau de priorité selon l’échelle de gravité est le suivant :

Niveau 1 – Réanimation

La condition du patient représente une menace imminente pour sa vie et met sa survie en danger.
Exemples : arrêt cardiaque ou trauma majeur

Niveau 2 – Très urgent

La condition du patient représente une menace potentielle pour sa vie.
Exemples : altération de l’état de la conscience ou difficulté respiratoire sévère

Niveau 4 – Moins urgent

La condition du patient est liée en une maladie aiguë et non sévère qui ne présente aucun risque pour sa survie.
Exemples : brûlure mineure ou paludisme simple

Niveau 5 – Non urgent

La condition du patient s’apparente à une maladie mineure ou chronique qui ne présente aucun risque de détérioration.
Exemples : rhume, fièvre, mal de dos, ongle incarné ou constipation

4. Pour vous rendre à l’urgence

Urgence: 4804, Av Ngafani, Mont Ngafula Kinshasa/RD Congo
Tél. : +243 89 000 0012 (Poste médecin)                                                                                                                +243 89 001 2445 (Poste infirmier)

5. Visite aux urgences

Les visites ont lieu exceptionnellement de 07h à 08h, de 15h à 18h tous les jours ouvrables ; dimanches et jours fériés de 14h à 18h.

  • Pour permettre le bon déroulement des soins, le service des urgences limite le nombre de personne pouvant accéder à la chambre du malade à 2 personnes maximum.