AMS Eliba

Imprimer

Partant du C.H. Monkole, c’est en dévalant les collines menant au campus universitaire de Kinshasa que l’on arrive à l’AMS Eliba, la première des antennes à être érigée. Inaugurée en 1996, elle a servi d’antenne test et son expérience a contribué à l’ouverture des 2 autres antennes venues après elle. Elle est située dans le quartier Kindele, dans la commune de Mont-Ngafula, non loin du monastère du même quartier, dans une vallée faisant face à l’Université de Kinshasa (UNIKIN).

Véritable grande sœur de deux autres, l’AMS Eliba est aussi de toutes les trois, celle la plus difficilement accessible. En effet, elle se trouve située dans un quartier à la topographie abrupte, n’étant pas pourvu de route convenable. Cette localisation condamne pour ansi dire la population résidente à une sorte d’enclavement. Surtout que celle-ci est en majorité démunie, et son existence se trouve compliquée par une pénurie d’eau potable ainsi que par le manque de fourniture en énergie électrique. De ce qui ressort, l’accès à des soins de santé de qualité est donc rendu difficile pour cette population. Placer une antenne médico-sociale au cœur même de ce quartier est une des manières réfléchie par Monkole pour pallier à cette situation.

C’est avec l’appui de l’ONG belge ACTEC, dont la devise est « un métier pour tous », que fut réussie l’érection de l’AMS Eliba. Elle est pourvue de deux bâtiments situés côte à côte. L’un abrite le petit centre de santé et l’autre, le centre social d’apprentissage des métiers. Le centre de santé comprend comme installations une petite réception, un cabinet de consultation, un laboratoire, une salle d’observation avec 4 lits et une pharmacie.

Il est ouvert tous les jours sauf le dimanche et son personnel compte en permanence un infirmier, un technicien de laboratoire et une réceptionniste. C’est avec ce personnel de base que se déroulent les activités médicales, qui en outre sont renforcées le mardi et le vendredi, jours où un médecin se joint à cette équipe. Une fois par semaine sont également organisées les consultations prénatales pour les femmes enceintes ainsi que les consultations préscolaires pour les enfants, auxquelles sont couplées des activités de vaccination. Au cours de ces dernières, l’équipe se trouve également renforcée par un infirmier supplémentaire. Les consultations ordinaires et les soins de première nécessité s’effectuent tous les jours ouvrables. L’antenne ferme à 16 heures, sauf le Samedi où elle ferme un peu plus tôt, à 12 heures. Si le patient requiert soit une consultation spécialisée, soit des soins plus élaborés, soit une hospitalisation, des dispositions sont alors prises pour son transfert au Centre hospitalier Monkole.

L’AMS Eliba se trouve à ce jour bien intégrée dans le quotidien des habitants du quartier Kindele. L’eau du réservoir qui y a été aménagé sert non seulement aux activités de l’antenne mais aussi à la population qui régulièrement vient s’y abreuver. Avec le projet Soins de Santé Primaire (depuis 2010), un renforcement des capacités de l’AMS Eliba est prévu dans les jours qui viennent.