MONKOLE

Un hôpital
pour toute la
population

  • 1989

    Le projet de construction de l'hôpital Monkole est né. Álvaro del Portillo, prélat de l'Opus Dei (1975-1994) encouragé d'entrependre la construction
  • 1991

    Le 26 mars 1991, CHM Monkole a ouvert ses portes
  • 1996

    Le CHM a ouvert un centre de santé dans le quartier Kindele (Centre de Santé Eliba) et la creatión à côté de l'hôpital de l'Institut Supérieur en Sciences Infirmières
  • 1997

    Un autre centre de santé a été ouvert dans le quartier Télécom (Kimbondo)
  • 2000

    Creation de un Centre de Formation et d'Appui Sanitaire (CEFA)
  • 2003

    Un troisième centre de santé (Moluka) a été ouvert dans le quartier Herady (Commune de Selembao)
  • 2005

    Le CHM a ouvert un centre de traitement ambulatoire (CTA)
  • 2007

    Commencé les travaux d'agrandissement du CHM
  • 2009

    Le CHM a été ouvert un centre chirurgical et des consultations spécialises
  • 2012

    Le CHM gère le centre médical de l'enterprise française pétrolière Perenco (Muanda, Bas Congo)
  • 2014

    Le 2 juin 2014 le CHM a inauguré un nouveau bâtiment abritant un hôpital de 110 lits
  • 2017

    Le CHM a ouvert le Centre Médical Monkole Gombe
 
 

Ainsi en 1989 sous l'initiative d'un groupe de congolais et de quelques européens résidents à Kinshasa, qui considérèrent que, la situation médicale de la Zone de Mont Ngfula avait besoin d'être appuyée principalement dans les zones de maternité et de pédiatrie, le projet de construction de l'hôpital Monkole est né.

Le Centre Hospitalier Monkole (CHM) est l'une des initiatives promues par l'Association Sans But Lucratif de droit congolais dénominée Centre Congolais de Culture, de Formation et de Développement (CECFOR ASBL.) Situé sur l'avenue Monkole nº10 dans la commune de Mont-Ngafula, le CHM Monkole, a ouvert ses portes le 26 mars 1991, avec l'autorisation d'ouverture du Ministère de la Santé Publique du 15/09/1990 sous le nºCAB/MIN/SP/1837/90.

 

Le CHM a commencé par un service ambulatoire avant d'étendre son activité avec l'hospitalisation en julliet 1997. En 1996, le CHM a ouvert un centre de santé dans le quartier Kindele (Centre de Santé Eliba), dans la commune de Mont-Ngafula, derrière le Monastère Notre Dame de l'Assomption.

En 1997, un autre centre de santé a été ouvert dans le quartier Télécom (Kimbondo), toujours dans la commune de Mont-Ngafula et en 2003 un troisième centre de santé (Moluka) a été ouvert dans le quartier Herady (Commune de Selembao). En 2005, le CHM a ouvert un centre de traitement ambulatoire (CTA) pour le suivi des pathologies chroniques (Hypertension, diabète, Drépanocytose, VIH/SIDA et tuberculose) et en 2009 a été ouvert un centre chirurgical et des consultations spécialisées.

En même temps, en 1996, CECFOR asbl a créé à côte de l'hôpital un Institut Supérieur en Sciences Infirmières et en 2000, un Centre de Formation et d'Appui Sanitaire (CEFA) qui a commencé ses activités de formation continue en faveur du personnel médical et paramédical pour les professionnels du CHM et tous les autres professionnels de santé de la RD Congo.

En 2007, CECFOR asbl a commencé les travaux d'agrandissement du CHM avec le but d'améliorer l'offre de soins et la prise en charge du malade. Ainsi, le 2 juin 2014 le CHM la inauguré un nouveau bâtiment abritant un hôpital de 110 lits. L'infrastructure du nouveau bâtiment compte un total de 8.000 m2 et présente un très haut plateau technique, similaire à celui des hôpitaux européens (centrale de production de gaz médicaux, climatisation centrale, centrale de traitement d'eau, groupes électrogènes, etc.)

En janvier 2017, le Centre Hospitalier Monkole a ouvert le Centre Médical Monkole Gombe, un centre médical ambulatoire dans la Commune de la Gombe, au centre-ville de Kinshasa

En fin, le CHM gère depuis l'année 2012 le centre médical de l'entreprise française pétrolière Perenco dans son site de Muanda (Bas Congo), qui prend en charge environ 1.000 employés et ayants-droit de ladite societé